article crée le 15/07/2022, dernière modification le 15/07/2022

TEMOIGNAGE : une collaboration engagée pour une insertion réussie !

témoignage d'un employeur et d'un alternant qui ont bénéficié des services de Pôle Emploi, 3APH, Cap Emploi pour faciliter l'insertion de Mr C. par la mobilisation d'aides à la compensation du handicap

C’est l’histoire d’un jeune homme Mr C., autiste scolarisé en milieu ordinaire, qui lors de stages a rencontré la société HEDICOM Hazebrouck représentée par Mr Blondael.

Après l’obtention de son brevet des métiers d’arts, Mr C. s’inscrit comme demandeur d’emploi et reprend contact avec la société. En effet, ses stages école, en observation et réalisation de tâches simples, se sont bien déroulés.

Accompagné au Pôle Emploi par Mme Ringeval, conseillère référente travailleurs handicapés, Mr C. va faire 2 périodes d’immersion pour cette fois viser un contrat de travail. Ces périodes d’immersion vont mettre en avant le besoin de Mr C. d’être formé spécifiquement à la communication visuelle.

Mr C. volontaire et curieux d’apprendre, souhaite continuer de se former. La voie de l’apprentissage pourrait être la bonne. Une prescription vers le dispositif « Accompagnement vers l’alternance des personnes handicapées » (3APH) est mobilisée par sa conseillère pour permettre à l’employeur et Mr C. de tout savoir sur le fonctionnement, la formation, le coût, et les aides de ce contrat.

Après l’intervention auprès de l’employeur de Mr Jannequin, conseiller 3APH, c’est avec toutes les cartes en mains que Mr Blondael propose un contrat d’apprentissage à Mr C. pour préparer le bac pro communication visuelle plurimédia.

  • Mr Bondael : « Le contrat d’apprentissage permettra à Mr C. de gagner en autonomie et d’élargir ses connaissances. Mr C. est précis, travailleur, curieux, c’est ce que l’on cherche pour réaliser nos produits demandant de la précision. »

En parallèle, le conseiller Cap Emploi est sollicité, Mr Declerck intervient d’une part pour la mobilisation des aides AGEFIPH au contrat d’apprentissage, et aussi et surtout pour évoquer les besoins en compensation afin que Mr C. puisse s’épanouir sur son poste de travail et répondre aux attentes.

L’évaluation montre le besoin de Mr C. de bénéficier d’un temps dédié supplémentaire avec son tuteur en début et en fin de journée. Ce temps supplémentaire au bénéfice de la compensation pourra être pris en charge par l’AGEFIPH via l’aide à l’accueil et à l’intégration. Mr Declerck a donc accompagné l’employeur dans le montage du dossier.

  • Mr Blondael HEDICOM : Nous avons été bien orientés par Pôle Emploi et bien accompagné par le dispositif 3 APH et Cap Emploi, ils sont venus vers nous, nous ont informé et aidé. Sans eux, nous n’aurions pas pu mettre tout en place pour le bien être de Mr C.

  • Mr C. : J’apprends petit à petit, je travaille à l’atelier et je peux aussi aller sur les chantiers. Je suis content et bien intégré à l’équipe !


Les partenariats